Bienvenue


PHOTO_20180816_175246smallHillel avait coutume de dire : « Si je ne suis pas pour moi, qui sera pour moi ? Et si je ne suis que pour moi, que suis-je donc ? Et si ce n’est pas à présent, alors quand ? » Chammaï dit : « Impose une régularité à ton étude de la Torah ; parle peu et agis beaucoup ; et accueille chaque individu avec un visage bienveillant. » (Pirkei Avot/Éthique des Pères 1,14-15)

Pouvoir être soi-même, quel cadeau ! Un cadeau que je n’ai découvert qu’après de longues années de souffrance, mais que je découvre pleinement maintenant. J’ai dû apprendre à m’accepter telle que je suis, sans chercher à vouloir me conformer aux normes de la féminité imposés à ma par mon éducation, ou à l’hétéronormativité ambiante. Si je n’allais pas m’accepter moi-même d’abord, qui allait le faire à ma place ?

Et sans m’aimer moi-même, comment aimer les autres ? Aimer les autres, et être une artisane de cet amour, de paix et de justice est importante pour moi. C’est cela qui me rend véritablement humaine.

Et cela non seulement un jour quand je serai parfaite, ou une version nettement améliorée de moi – mais dés à présent, avec mes moyens ; pour partager ce que j’ai reçu, et aider les autres d’avancer sur leur chemin et leur montrer que Dieu les accepte et les aime tels qu’ils sont et les invite à Le connaître : homo, hétéro, trans, bi, a, inter, queer, des toutes les races, tous les genres, tous les âges, toutes les tailles…